p  r  o  t  o  n  s 
    
            Préface aux protons   
    


      Il y a quelque temps au moment de lire una revue
   de science, J´ai eu la idée que les particules plus en
   spécial les élémentaires, peuvent elles être aussi
   décrites d´une autre façon tout en épargnant son
   comportement, propietées et constants.
     Lorsque j’ai dit que des Protons, Il n´etâit q´une
   excuse pour fouiller dans l´ensemble de la physique
   des particules.
     C´est à dire comme entitées qui bougent sous,
   dans et au milieu du royaume du Champ EM.
     Les phénomènes interdisciplinaires sont souvent
   trouvés que un tournant est toujours présent.
     J´ai pris la décision de commencer avec le Proton
   bien que, et clairement, l´électron et le neutron
   doivent être toujours considérés comme particules
   apparentées.
     Il n´est si facile de accepter les modèles des
   procédures pur dépeindre le comportement d´une
   particule aprés des collisions. Vraiment on ne peut
   pas accepter que ces sous-produits d´un Proton
   d´une cible bombardée, soient des composants
   intérieures ou préalables d´aucune particule.
     Tels fragments pourraient être toujours les mêmes
   pourvu que l´énergie du rayon balistique et aussi les
   procédés soient toujours comparables.
     Rien ne peut confirmer que ces sous-produits
   étaient dedans avant. La plus part des expériments
   sont destructives. Mieux laisser que les particules
   pour elles mêmes nous racontent qu´est ce qu´elles
   sont en réalité.
     La majeur part des sous-produits ne sont rien que
   quelque chose semblable aux bruits électroniques
   résiduels dû à certain état transitionnel entre
   Proton 1-Proton 0.
     On tentera voir le Proton sous un autre critère;
   le Proton est le majeur composant pour la
   Fission et la Fusion, a puissant et utile rayon
   balistique des accélérateurs, en plus.
     Rien ne peuve modifier sa charge, sa gravité,
   masse ou spin, aussi que des autres particules.
     Masse et gravité sont fonctions continues
   mais charge et spin sont fonctions discrets.
     D'ailleurs il n´y a pas une gamme continue de
   masses dans des particules natureles.
     Sûrement doivent´elles avoir dimensions et forme
   mais il n´est si important en principe.
     Concernant la forme doît on dire que difficilement
   pourra n'importe qui voir la forme d´une particule
   parce que le champ électromagnetique environnant
   doît être sphérique donc aucune lumière ni onde
   ne pourra pas se refléter.
     Quant à les dimensions, le point de départ est
   la surface interfaciale entre le champ EM et la
   particule elle-même, après ma théorie où la masse
   est une fonction de la superficie.
     Afin de commencer cet travail on estime utile
   établir quelques arguments à titre de postulats
   ou formation. Nottament le juste bi-dimensionnel
   Champ Électromagnetique Maxwellian (EM) étant la
   réel matiére malgré son apparent vide: le milieu
   dans lequel toute la physique bouge.
     (Voir la Théorie de Électricité et Magnétisme
   de Planck Vol III pg 11),
   outre ma original idée:
   une particule ce n´est rien que une bulle de vide.
     De même que la idée de Weyl concernante aux
   deux classes de charges et la théorie du bosson
   de Higgs va falloir tenir en compte.
                                                    haut du page

    au pied de la page
      Les propriétées du champ EM sont´elles réeles et
    accordées aux particules malgré que nous les
    décrivons comme propriétées de las particules.
      Il pose ses règles, modifie, accepte ou non
    les mécanismes physiques.
      Plus tard on purra s'occuper de la façon qui
    ont les particules et la matière modifient
    légèrement quelques uns de ses rares paramètres
    ou constants et peut amorcer une interaction
    avec les phénomènes gravitationals et comme
      Planck déclare: Chaque système qui est
    parfait en soi-même supporte le timbre d´un
    achèvement et non dissimule le germe qui autorise
    un développement additionnel. Plutôt le stimulant
    doive venir sans faute.
      Si quelque unification puisse produire après ma
    théorie in ne sera rien que une conséquence, mais
    jamais une intention. Parce que unification signifie
    également un système fermé.
      Je reconnais que ma théorie serait elle de fait
    pauvrement unificante.
      Au contraire je propose que n'importe quelle
    particule peut fonctionner simultanément et aussi
    indépendant en plusieurs champs cohabitants.
      Nous devrons envisager si on a soie quatre champs
    agissant à l´unisson -en une cohabitation-
    ou quatre différentes propriétées de notre bien
    connu seul et unique champ Électromagnetique
      Je suis fortement attaché à éviter accessoires
    ou intermédiaires nouvelles particules au paysage.
      Il est également de souci la caractéristique
    de reliure du Proton  et aussi le comportement
    relativistique d´un électron en orbite parce que
     relativité régne seulement pour les phénomènes
    sous le champ EM soie t´il excité ou no.
      Comme le plus souvent se passe avec des autres
    théories qui n´ont pas l´occasion de s´expérimenter
    ou confirmer, il serait de même peut-être avec
    la présente. Ainsi j´ai décidé commencer mon travail
    après que un bon nombre de expériments ont été
    faits, validées et publiées. Tout en analysant les
    résultats de manière que conduissent ma pensée.
      Néanmoins les prédictions contre les confirmations
    également rends beaucoup de information, utile pour
    n'importe quel investigateur. Les résultats ce que
    il soient, sont toujours données de grand valeur.
      Afin de accomplir une bonne compréhension -entre
    pragmatique et abstraite- du comportement du
    Proton ou n'importe quelle particule, nous devrons
    étendre nos connaissances à peu près de la
    mécanique du champ EM. Mais ma intention initiale
    était de rester pragmatique.
      Mon travail il n´est pas orienté vers la critique
    ni aucune sorte de rèvisionism.
      J´espére que ce modeste travail puisse de toute
    façon fournir, jusq´à certains dimensions, à améliorer
    la connaissance ou au moins être utile comme une
    légere induction pour quelqu'un.

    Cette chimère a égal droits por exister comme autres.


   Aldo R. Lazzarini, le auteur.
                           regardez aussi:  mes fondements



page mère     page suivante     imprimez

 

      Publier dans l´Internet deviens le plus rapide,
    bon marché et facile manière de publier.
      En outre on peuve ajouter ou corriger à voloté,
    au temps que l´on publie, et de pour vie.
      En fait Internet c´est la dernière grand performance
    de l´humanité.
    

  E-mail pour échanger points de vue à : 
  protaldo@gmail.com



 dernière mise au jour: 11/09